Critiques DVD Une histoire de fou - Actu dvd avril 2016 - Avant-Scène Cinéma 632

Publié le 1 mai, 2016 | par @avscci

0

Actu dvd avril 2016 – Cinq films français récents

Nous avons consacré le mois dernier notre numéro aux Neiges du Kilimandjaro, de Robert Guédiguian. Le film date de 2011. C’est l’avant-avant-dernier du cinéaste. Le tout dernier, Une histoire de fou, vient de sortir en vidéo. Loin de l’ancrage marseillais habituel, le film interroge les racines arméniennes du réalisateur. Guédiguian a choisi de faire porter le récit sur les riches heures de l’ASALA, mouvement arménien violent qui dans les années 70 commettait des attentats pour attirer l’attention du monde sur le déni des Turcs quant au génocide du peuple arménien. Mais cette Histoire de fou n’est pas une fresque historique. Guédiguian n’en avait ni le désir ni sans doute les moyens financiers. Le cinéaste a choisi d’adapter de façon libre les mémoires de Jose Antonio Gurriaran, un Espagnol blessé grièvement par un attentat de l’ASALA, qui a choisi de pardonner à ses bourreaux. D’une certaine manière, le film est le prolongement des Neiges du Kilimandjaro, autre éloge du pardon. Un supplément est proposé, qui regroupe des interviews de Gurriaran, de Guédiguian, de Gilles Taurand (coscénariste du film) et Simon Abkarian (comédien du film, par ailleurs d’origine arménienne).

Un plus une - Actu dvd avril 2016 - Cinq films français récents - Avant-Scène Cinéma 632

Il y a sans doute bien des points communs entre Guédiguian et Lelouch. Nous nous contenterons de remarquer qu’ils auront bientôt en commun de figurer dans la collection 2016 de l’ASC puisque Un + une fera bientôt l’objet d’un numéro. Nous aurons donc l’occasion d’étudier ce beau film de Lelouch, assurément un grand cru, qui met en scène un homme et une femme attirés l’un vers l’autre au milieu d’un pays où tous leurs repaires sont déréglés. En tournant en Inde, Lelouch renoue avec certains de ses grands films où le voyage est synonyme de la recherche d’autre chose. Un + une est un film d’amour, un film mystique, un film initiatique, qui laisse la part belle à ces « figures libres » chères à Lelouch et dans lesquelles Jean Dujardin et Elsa Zylberstein excellent. Le DVD propose quelques jolis suppléments qui donnent à penser que le tournage a réservé à l’équipe de très jolis moments. Le making of est classique, qui offre au metteur en scène et à ses quatre comédiens principaux de s’exprimer sur le film. Mais il est accompagné d’autres pastilles, dont une délicieuse série de scènes non incorporées au film. Notamment quand Elsa Z. entreprend de se changer au milieu d’un bus bondé (aucun voyageur n’étant au parfum). Comme un parfum de liberté…

L'Hermine- Actu dvd avril 2016  - Cinq films français récents - Avant-Scène Cinéma 632

Il semblerait que Christian Vincent n’ait pas « la carte » parmi la grande famille du cinéma français. Son Hermine demeure pourtant l’un des films les plus remarquables sortis ces derniers mois. Non seulement le réalisateur y retrouve Fabrice Luchini qu’il a rencontré à la faveur d’un court métrage tourné lors de ses études à l’Idhec et qu’il a si bien dirigé dans La Discrète, mais il bouscule le comédien en le poussant bien au-delà de son registre habituel de ludion persifleur et sentencieux. Le comédien campe ici un président de cour d’assises redouté qu’un procès va confronter à une femme qui a refusé naguère ses avances, rôle qui a valu un César légitime à son interprète danoise, Sidse Babett Knudsen, Luchini ayant pour sa part été couronné à Venise. Outre le film, qui s’impose par sa solidité à tous les niveaux, un seul bonus notable, mais il est roboratif, puisqu’il s’agit d’un making of de trois quarts d’heure intitulé Au revers de l’hermine qui souligne la complicité qui unit le réalisateur et son acteur fétiche et prouve qu’il n’est nul besoin d’œuvrer dans la douleur pour réussir un film de qualité, comme le prétend parfois une légende urbaine absurde. Il est par ailleurs intéressant d’écouter les différents protagonistes s’exprimer à chaud, c’est-à-dire au cours du processus de réalisation et non a posteriori pour répondre aux contraintes d’une promotion calibrée.

Taj Mahal - Actu dvd avril 2016 - Cinq films français récents - Avant-Scène Cinéma 632

De l’audace, il en a fallu à Nicolas Saada pour imposer son point de vue. C’est la première réflexion qui vient à l’esprit quand on découvre Taj Mahal, son deuxième long métrage après Espion(s) (2009). L’ex-critique et scénariste y adopte le point de vue d’une adolescente de passage à Bombay qui vit de sa chambre la prise d’otages perpétrée par des terroristes islamistes en novembre 2008 sur plusieurs sites dont l’hôtel Taj Mahal. La puissance du film réside dans sa façon de jongler avec les codes cinématographiques pour évoquer cette tragédie dont on ne voit jamais les assaillants, leur violence restant suggérée par une bande son aussi sophistiquée qu’anxiogène. Sorti seulement trois semaines après les attentats du 13 novembre 2015, Taj Mahal a connu un échec commercial profondément injuste, alors même que ce film pourrait sans doute jouer le rôle d’exutoire collectif radical par ses partis pris de mise en scène. Nicolas Saada y adopte le point de vue de Stacy Martin (injustement ignorée aux César), confrontée à une barbarie aveugle et invisible, en poussant son postulat jusqu’à l’extrême, lorsqu’elle se recroqueville dans le silence et l’obscurité absolues, le temps d’un morceau d’anthologie magistral. Taj Mahal constitue en cela une sorte d’antidote au cinéma hollywoodien contemporain où il s’agit systématiquement de tout montrer et de tout expliquer, de peur de ne pas être compris. C’est un véritable tour de force qui laisse pourtant le spectateur anéanti. Comme s’il avait lui-même survécu à l’enfer. Pourtant, on le découvre à travers un montage réalisé par les apprentis sorciers de Mikros Image, c’est en studio qu’a été reconstitué le décor du palace, avec le renfort d’une batterie d’effets spéciaux destinés à prolonger les perspectives. Pas question de complaisance ni de voyeurisme dans ce cinéma-là. Juste d’une mise en scène qui finit par prendre l’ascendant sur son sujet pour mieux se l’approprier. Saada s’en explique d’ailleurs dans un entretien avec Philippe Rouyer réalisé (un mois avant les attentats de Paris) pour Filmo TV, tandis qu’on peut découvrir le point de vue de la comédienne, ainsi qu’un court métrage du cinéaste interprété par Bérénice Bejo et le documentariste Frederick Wiseman, Aujourd’hui (2012).

Le grand jeu - Actu dvd avril 2016 - Cinq films français récents - Avant-Scène Cinéma 632

Terminons cette très riche sélection française par Le Grand Jeu, de Nicolas Pariser. Un premier long qui est aussi un coup de maître puisque le film a remporté le Prix Louis-Delluc du premier film. Le film n’est pourtant pas des plus faciles, qui ne correspond pas le moins du monde à ces films de pure distraction produits à la chaîne. Tout au contraire il nous intrigue par ses arabesques narratives, ses ruptures de ton, ses choix de mise en scène. Si le point de départ permet de ranger le film parmi les films d’espionnage, nous nous en écartons vite pour nous livrer à une réflexion sur les abus de pouvoir et les limites de la démocratie. Mais si les pistes de réflexion sont nombreuses, le film n’en oublie pas d’être ludique. Et superbement mis en scène. Le réalisateur, Nicolas Pariser s’en explique (trop) brièvement dans les bonus. Qui nous offrent en prime deux courts métrages du réalisateur. Deux superbes courts métrages. Le premier, La République, réunit Thomas Chabrol et Gwenaelle Simon (qui a en commun avec Melvil Poupaud, au centre du Grand Jeu, d’avoir été au générique de Conte d’été, de Rohmer). Le second, Agit pop, est un bijou de drôlerie, comme un surgeon moderne de l’univers de Tati, ironie et absurde se donnant la main à l’intérieur des locaux d’un Hebdo en train de couler. Nous ne prenons pas beaucoup de risques à prédire un bel avenir à Pariser.

Yves Alion et Jean-Philippe Guerand

Une histoire de fou Diaphana
Un + une Metropolitan Filmexport
Taj Mahal Bac Films Video
L’Hermine Gaumont Video
Le Grand Jeu Bac Films Video

  • 5
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑