Achat Numéro 677 – La Llorona de Jayro Bustamante

15.00 

Catégorie :

Description

Dossier La Llorona de Jayro Bustamante

4. Entretien avec Jayro Bustamante, réalisateur, par Andrea Cabezas Vargas
20. Entretien avec Nicolás Wong Díaz, directeur de la photographie, par Diane Bracco
26. Littérature et cinéma dans La Llorona, par Dante Barrientos Tecún
30. Appropriation générique et justice spectrale, par Sergi Ramos Alquezar
36. La Llorona, fantôme politique, par Diane Bracco
42. Syncrétismes libérateurs, par Paola Garcia
48. Entretien avec Allisson Mazariegos, assistante réalisatrice, par Andrea Cabezas Vargas
52. L’impossible procès d’Efraín Ríos Montt, par Gilles Bataillon
58. Les Mayas du Guatemala aujourd’hui, par Dante Liano
62. La Llorona de los cafetales : une chanson libératrice, par Marianne Bloch-Robin
68. Entretien avec Eduardo Cáceres Staackmann, ingénieur du son, par Diane Bracco
74. La réception française du film, par Julie Amiot-Guillouet et revue de presse
78. Filmographie de Jayro Bustamante
81. Le film vu par Luc Desportes, storyboardeur
82. La fiche technique de La Llorona
84. Découpage plan par plan rédigé par Sahira Schisell Joaquin Mena, Camille Pouzol et Andrea Cabezas Vargas, dialogues français, espagnols, ixil et kaqchikel
Dossier coordonné par Andrea Cabezas Vargas

L’actualité

120. Le jour de la Marmotte. Entretiens avec les directeurs de quatre festivals annulés, par Yves Alion
128. Hommage à Sean Connery
132. Le film du mois. Les Sept de Chicago, d’Aaron Sorkin, par Yves Alion
140. D’autres films :
Bronx, d’Olivier Marchal, par Yves Alion
Le Diable tout le temps (2020), d’Antonio Campos, par Tifenn Brisset
His house, de Remi Weekes, par Sylvain Angiboust
Rebecca (2020), de Ben Wheatley, par Pierre-Simon Gutman
Uncle Jack (2020), d’Alan Ball, par Jean-Philippe Guerand
La Vie devant soi (2020), d’Edoardo Ponti, par Yves Alion
142. L’actu dvd
144. Les dvds du mois. Entretien avec Ray Harryhausen, à l’occasion de la ressortie de quatre de ses films, par Yves Alion
152. Les autres dvd
Trois fois Jean Gabin dans la peau de Maigret : Maigret tend un piège (1958) et Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre (1959), de Jean Delannoy, et Maigret voit rouge (1963), de Gilles Grangier – Trois films de Nanni Moretti : Journal intime (1993), Aprile (1998) et La Chambre du fils (2001) – Sept films autour du monde : Arythmie (2017), de Boris Khlebnikov, Park (2016), de Sofia Exarchou, Nuestras madres (2019), de César Díaz, Wet Season (2019), d’Anthony Chen, Tu mourras à 20 ans (2019), d’Amjad Abu Alala, Un fils (2019), de Mehdi Barsaoui et Un divan à Tunis (2020), de Manèle Labidi Labbé – Dario Argento, Soupirs dans un corridor lointain, documentaire de Jean-Baptiste Thoret – La Ferme des animaux (1954), de John Halas et Joy Batchelor – Deux films américains des années 90 : Crash (1996), de David Cronenberg et The Game (1997), de David Fincher – Les Révoltés de l’an 2000 (1977), de Narciso Ibanez Serrador – La Dernière Fanfare (1958), de John Ford – Huit classiques tchèques : coffret 4 films de Milos Forman : L’Audition (1963), L’As de pique (1964), Les Amours d’une blonde (1965) et Au feu les pompiers ! (1967) ; Éclairage intime (1965), d’Ivan Passer, Trains étroitement surveillés (1966), de Jiri Menzel, Les Petites Marguerites (1966), de Vera Chytilová et Rêves en rose (1977), de Dušan Hanák – Le Capital du XXIe siècle (2020), documentaire de Justin Timberton – Six classiques français : Juliette ou la clé des songes (1950), de Marcel Carné, À bout de souffle (1960), de Jean-Luc Godard, Muriel ou le temps d’un retour (1963), d’Alain Resnais, Le Cercle rouge (1970) de Jean-Pierre Melville, India Song (1975), de Marguerite Duras et Thérèse (1986), d’Alain Cavalier – J. T. LeRoy (2020), de Justin Kelly – Coffret trilogie de La Condition de l’homme, de Masaki Kobayashi : Il n’y a pas de plus grand amour (1959), Le Chemin de l’éternité (1959) et La Prière du soldat (1961) – Nosferatu (1922), de Friedrich Wilhelm Murnau – Deux thrillers : Lucky Strike (2020), de Kim Yong-hoon et Midnight Runner (2019), de Hannes Baumgartner – Deux films d’Alberto Lattuada : Guendalina (1957) et Les Adolescentes (1960) – Deux films sur les fracas de l’Histoire au début du XXe siècle : Joe Hill (1971), de Bo Widerberg et L’Ombre de Staline (2019), d’Agnieszka Holland.
170. Livres de cinéma
Ailleurs, de Gérard Depardieu, Depardieu hors normes, de Laurent Delmas, Le cinéma policier français, de Jean Ollé-Laprune, Dune, le Mook, dirigé par Lloyd Chéry, Bertrand Blier, cruelle beauté de Vincent Roussel, Dictionnaire Jean Renoir, de Philippe De Vita, Mademoiselle, de Tony Richardson, par Carole Wrona, Journal intime de Richard Burton, Sierra de Teruel d’André Malraux, par Pierre Gabaston, Abécédaire Ingmar Bergman A – Ö de Martin Thomasson, Mettre en scène, théâtre et cinéma, sous la direction de N. T. Binh, Camille Bui et Jean-Paul Figasso
ONT PARTICIPÉ À CE NUMÉRO :
Julie Amiot-Guillouet, Dante Barrientos Tecún, Gilles Bataillon, Marianne Bloch-Robin, Diane Bracco, Tiffen Brisset, Andrea Cabezas Vargas, Paola Garcia, Dante Liano, Marjorie Mériguet, Camille Pouzol, Sergi Ramos Alquezar et Sahira Schisell Joaquin Mena

  • 6
  •  
  •  
  •  

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Achat Numéro 677 – La Llorona de Jayro Bustamante”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑