Critique A l'abordage de Guillaume Brac

Publié le 3 août, 2021 | par @avscci

0

À l’abordage de Guillaume Brac

Il y a une tradition dans le cinéma français de la déambulation sentimentale. Jeunes gens en vacances rêvant vaguement d’amours fantastiques, pris par les tentations de l’été, rencontrant ou pas l’objet de leur désir, rentrant à la maison après avoir été déçus, encouragés, ayant appris sur eux-mêmes. C’est Adieu Philippine (Jacques Rozier), Les Zozos (Pascal Thomas), Conte d’été (Éric Rohmer). Les atouts du genre sont la lumière de l’été, la beauté des corps, l’intérêt des romances d’apprentissage. Guillaume Brac explore ces thèmes depuis Un monde sans femmes (2012) ou Tonnerre (2013). Dans À l’abordage, Félix a eu une aventure d’un soir avec Alma à Paris, et décide maladroitement de la rejoindre sur son lieu de vacances sans la prévenir. Accompagné d’un ami, le timide Chérif, et d’un certain Édouard, que Chérif estime aussi « galérien » que lui malgré ses bonnes manières de bourgeois, Félix va vivre, avec ses acolytes et avec le spectateur, les péripéties d’un scénario ensoleillé et moins mélancolique qu’on ne l’attendrait. Ce qui donne sa force au film, outre l’élégance du traitement d’un thème ancien par un cinéaste de plus en plus habile, c’est le sous-texte  politique, très fort parce que très original dans le cinéma d’aujourd’hui. Il se trouve que Félix et Chérif sont noirs, prolétaires et banlieusards et tous les autres personnages bien blancs et bien bourgeois. Or, tout le travail de Brac est une entreprise de bonté, de simplicité, de générosité venant d’à peu près tous les individus en présence. Une ambition puissante de réconciliation, de désarmement, de détente, qui a la force des grandes utopies réconciliatrices. Propos rarissime dans les discours contemporains et qui ouvre des perspectives lumineuses dans un présent toujours pris entre la catastrophe et la résilience.

René Marx

Film français de Guillaume Brac (2020), avec Eric Nantchouang, Salif Cissé, Édouard Sulpice. 1h35.

  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑