L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Livres 42-rever-les-cinemas-demain

Publié le 27 avril, 2015 | par @avscci

0

Critique livre – Rêver les cinémas, demain

Rêver les cinémas, demain

En 2013, Agnès Salson et Mikael Arnal ont l’idée de réaliser un « herbier » des salles de cinéma françaises. Leur site web Tour des cinémas recense les belles salles indépendantes et témoigne de leurs inventions pour renouveler le rituel de la projection et fidéliser un public que la multiplication des écrans a rendu plus volatile : séances (très) jeune public, rencontres avec les réalisateurs étrangers via Skype, projections chez l’habitant, déjeuners gastronomiques pendant la séance, parties de jeu vidéo sur grand écran, cours de tricots ou de jardinage couplés à un film…

L’aventure des deux jeunes gens devient aujourd’hui un livre qui double l’herbier d’un carnet de voyage dans lequel les auteurs nous content leur périple estival à la rencontre des salles et de leurs exploitants, des pionniers du réseau Utopia aux bénévoles qui animent avec enthousiasme des mono-écrans ruraux. Il y a une vie cinéphile en dehors de Paris et elle est foisonnante ! La boite à idées finale offre une collection de pistes parfois surprenantes pour faire vivre son cinéma ou son ciné-club.

Ce petit livre vient en complément du site, dont il développe les textes mais ne reprend pas les photos. Il ressort de sa lecture une évolution du rapport à la salle de cinéma, qui cesse d’être un lieu de culture sanctuarisé pour devenir, comme de plus en plus de bibliothèques, un « troisième lieu », un espace de socialisation dans lequel le film ou le livre sont mis au centre d’un réseau d’activités et de rencontres. Attention tout de même à ce que l’expérience de la salle ne l’emporte pas sur le film et que le soin apporté à l’emballage ne fasse pas d’ombre à l’œuvre d’art projetée.

 SYLVAIN ANGIBOUST

Rêver les cinémas, demain, par Agnès Salson et Mikael Arnal, Ateliers Henry Dougier, « le changement est dans l’R ! », 92 pages.

  • 10
  •  
  •  
  •  




Comments are closed.

Back to Top ↑