L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critiques de films Garde alternée d'Alexandra Leclère

Publié le 27 décembre, 2017 | par @avscci

0

Critique – Garde alternée d’Alexandra Leclère

Petit frère du théâtre de boulevard, le « cinéma de boulevard » a parfois débouché sur de belles réussites. Tout dépend bien sûr des dialogues (de préférence aux petits oignons) que dispense le scénario, mais aussi, et peut-être surtout de l’énergie dont les comédiens sont capables. Bien sûr, tout le monde n’est pas Jacqueline Maillan (dont les performances, pourtant étonnantes à l’écran ne sont que le pâle reflet de ses prestations scéniques), mais Garde alternée ne manque pas de punch. Valérie Bonneton est notamment remarquable. Mais tout est aussi question de montage, et ce n’est pas parce qu’Alexandra Leclère multiplie les coups de théâtre que nous n’avons pas l’impression que le film se traîne et nous lasse. Et ce n’est pas sur le fond que nous pouvons nous raccrocher aux branches, tant cette variation sur le ménage à trois semble ne jamais devoir quitter les rives du déjà vu. Si l’on revoit le dernier film de Jérôme Bonnell, A trois on y va, par exemple, on ne peut que constater que la finesse et l’inattendu ne sont pas par essence impossibles sur un sujet comme celui-là…

Yves Alion

Film  français d’Alexandra Leclère (2017), avec Didier Bourdon, Isabelle Carré, Valérie Bonneton. 1h 44.

  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑