L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critiques de films El Presidente de Santiago Mitre

Publié le 3 janvier, 2018 | par @avscci

0

El Presidente de Santiago Mitre

Le titre du dernier film de Santiago Mitre peut apparaitre comme un clin d’œil et un indice, tout à la fois, citant son premier long métrage, El Estudiante. Ce drame personnel et politique avait brillamment lancé la carrière de réalisateur de Mitre, ancien acteur argentin, vers une reconnaissance confirmée par Paulina. En passant de l’étudiant au président, le metteur en scène confirme le changement de dimension de ce cinéma, personnel et industriel. Les thèmes (l’engagement personnel, le choc entre le monde et les intentions) restent les mêmes, mais se déroulent sur une scène et un canevas bien plus grand, rentrant dans l’intimité d’un président au cœur d’un sommet des Amériques. La grande force et idée de Mitre est d’avoir fait de son héros un politicien indécis qui a du mal à rentrer dans la peau et le costume de sa fonction. Le cinéaste semble souvent ne faire qu’un avec son héros, en expérimentent lui-même les angoisses du pouvoir : comment faire un cinéma plus ambitieux, plus large, tout en demeurant fidèle à sa nature et obsessions artistiques ? Comment être un président sans sacrifier sa vie, sa fille ou ses convictions, à l’efficacité et la réalité ? El Presidente est ainsi parfois maladroit, moins riche ou virtuose dans sa caractérisation que les précédents films de l’auteur. Mais il séduit en posant les bonnes questions, et en faisant de la louable intention de Mitre, passant d’un étudiant politisé au président du pays, la nature même, inconfortable et touchante, de son regard et sa narration.

Pierre-Simon Gutman

Film argentin de Santiago Mitre  (2017), avec Ricardo Darin, Dolores Fonzi, Erica Rivas. 1h 54.

  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑