L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Livres 100 grands films pour les petits, , de Max Linder à La Tortue rouge, de Lydia et Nicolas Boukhrief

Publié le 27 novembre, 2019 | par @avscci

0

Actu Livres – 100 grands films pour les petits

N’oublions pas qu’avant d’être le cinéaste modeste et efficace que l’on connaît (Le Convoyeur), Nicolas Boukhrief fut passeur dans la célèbre revue Starfix. Entre deux réalisations, il revient à son premier métier en coécrivant avec sa femme ce livre se proposant de transmettre le goût du cinéma aux enfants. En assumant leurs préférences, les auteurs survolent l’histoire du cinéma et recommandent aux parents cent films pour les petits de trois à huit ans.

On connaissait déjà quelques publications dans le même genre, mais ce nouveau guide se distingue nettement. L’ouvrage suit la chronologie de l’histoire du cinéma, depuis Le Voyage dans la lune de Georges Méliès jusqu’à La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit. On s’y retrouve facilement, car les dates et les mentions techniques sont surlignées d’une couleur différente à chaque entrée – ou presque. Un texte analyse le film et le replace dans son contexte. Cela permet aux aînés de savoir ce qu’ils s’apprêtent à montrer à leurs enfants. En dessous, un espace vide en forme de quadrilatère est destiné aux petits afin qu’ils écrivent leurs impressions. Cette disposition, en plus d’être fonctionnelle, traduit la générosité des auteurs : ce livre s’adresse aussi bien aux enfants qu’à leurs parents.

Parmi les films recensés, on trouve sans surprise Blanche-Neige et les sept nains, 20 000 lieues sous les mers, Les Contrebandiers de Moonfleet ou La Mélodie du bonheur. Mais on est régulièrement surpris de certains choix qui, à la réflexion, s’avèrent pertinents. Proposer Bonjour de Yasujiro Ozu, Où est la maison de mon ami ? d’Abbas Kiarostami et L’Enfance nue de Maurice Pialat à des enfants de sept ans ne va pas de soi. Cependant, les auteurs s’en justifient de manière convaincante. Le choix des films ne se limite pas au cinéma américain (et à Disney en particulier) ni aux dessins animés comme on aurait pu le craindre. Au contraire, les cinémas italien, anglais, chinois, tchécoslovaque, russe, sénégalais et autres pays exotiques sont mis en lumière. Un même souci d’exigence se retrouve dans le choix des formats (courts et longs métrages) et des genres. Un bon nombre est abordé, y compris le documentaire avec Nanouk, l’esquimau, autre choix audacieux. S’exprime ici une culture loin de tout élitisme (chaque film se trouve facilement en DVD), dont la diffusion éveillera des sensibilités et formera un goût exigeant. Le lecteur cinéphile est par ailleurs ému de replonger dans ses premiers émois de cinéma, ravivés par cette entreprise généreuse qui s’appuie de surcroît sur une riche iconographie.

Certains commentaires, en particulier quelques considérations idéologiques, sont discutables. Néanmoins, la salubrité de ce livre s’apprécie d’autant plus à l’heure où la transmission de la cinéphilie est mise à mal par la liquéfaction du temps et la rotation infernale des œuvres. n T. D.

100 grands films pour les petits, de Max Linder à La Tortue rouge, de Lydia et Nicolas Boukhrief, Editions Günd et Arte éditions, 238 pages.

  • 12
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑