Achat Numéro 684 – Que Dios nos perdone de Rodrigo Sorogoyen

15.00 

Catégorie :

Description

Dossier Que Dios nos perdone de Rodrigo Sorogoyen

4. Entretien avec Rodrigo Sorogoyen, par Pierre-Simon Gutman
10. À propos des films de Rodrigo Sorogoyen, par Pierre-Simon Gutman
16. Les héros mal aimables du cinéma de Sorogoyen, par Emma Spadacenta
20. Au cœur de la folie des personnages, entretien avec Emma Spadacenta, par Pierre-Simon Gutman
26. Sur la série Antidisturbios, par Pierre-Simon Gutman
32. Panorama du polar espagnol contemporain, par Sylvain Angiboust
42. Flics et tueurs, l’abîme et ses mensonges, par Pierre-Simon Gutman
46. 20 cinéastes espagnols contemporains
60. Revue de presse de Que Dios nos perdone
62. Filmographie de Rodrigo Sorogoyen
64. Le film vu par Luc Desportes, storyboardeur
65. La fiche technique de Que Dios nos perdone
68. Découpage plan par plan, traduction française des dialogues, par René Marx, dialogues espagnols et vidéogrammes
Dossier coordonné par Pierre-Simon Gutman

L’actualité

140. Entretiens avec Just Philippot et avec Jérôme Genevray et Franck Victor, scénaristes, à propos de La Nuée, par Pierre-Simon Gutman
148. Le film du mois. Sous le ciel d’Alice, de Chloé Mazlo, par Marie-Pauline Mollaret
152. D’autres films en salles. The Deep House, d’Alexandre Bustillo et Julien Maury, par Pierre-Simon Gutman, Les 2 Alfred, de Bruno Podalydès, par Yves Alion, Fritzi, histoire d’une révolution, de Ralf Kukula et Matthias Bruhn, par Marie-Pauline Mollaret, Minari, de Lee Isaac Chung, par Camille Sainson, L’Oubli que nous serons, de Fernando Trueba, par Jean-Philippe Guerand et Présidents, d’Anne Fontaine, par Yves Alion
154. D’autres films sur les plateformes : Arnaque à Hollywood, de George Gallo et La Femme à la fenêtre, de Joe Wright, par Yves Alion, First Cow, de Kelly Reichardt, Luca, d’Enrico Casarosa, Silk Road, de Tiller Russell et Watch List, de Ben Rekhi, par Jean-Philippe Guerand
156. Entretien avec Jean-Pierre Améris, à propos de Profession du père, par Yves Alion
162. Entretien avec Olivier Peyon, à propos de Tokyo Shaking, par Jean-Philippe Guerand
168. L’actu dvd
Cinq westerns : Texas (1941), de George Marshall, Le Démon de l’or (1949), de Sylvan Simon, La Montagne rouge (1951), de William Dieterle, Implacables (1955), de Raoul Walsh et Alamo (1960), de John Wayne
Coffret deux films de Buster Keaton : Sherlock Junior (1924), de Buster Keaton et La Croisière du Navigator (1924), de Buster Keaton et Donald Crisp
Deux classiques du film d’aventures : Barabbas (1962), de Richard Fleisher, L’Appel de la forêt (1972), de Ken Annakin
Deux fois La Femme et le Pantin (1929), de Jacques de Baroncelli, La Femme et le Pantin (1958), de Julien Duvivier
Cinq polars américains : Marché de brutes (1948), d’Anthony Mann, La Mutinerie (1969), de Buzz Kulik, Police Connection (1973), d’Howard W. Koch, After Dark, My Sweet (1990), de James Foley, Backtrack (1990), de Dennis Hopper
Deux films dans l’Angleterre de jadis : Black Jack (1979), de Ken Loach, La Reine des cartes (1949), de Thorold Dickinson
Six films italiens des années 1960 et 1970 : Le Tigre des mers (1962) et Le Lion de Saint Marc (1963), de Luigi Capuano, Devilman le diabolique (1967), de Paolo Bianchini, Le Parfum de la dame en noir (1974), de Francesco Barilli, Avoir vingt ans (1978), de Fernando di Leo, Le Témoin à abattre (1973), d’Enzo Castellari
Deux films français tirés de l’oubli : Tous les chemins mènent à Rome (1949), de Jean Boyer, Les Arnaud (1967), de Léo Joannon
Un chef-d’œuvre de Luigi Comencini : L’Incompris (1968)
Quatre films français récents : Sous les étoiles de Paris (2020), de Claus Drexel, L’Enfant rêvé (2020), de Raphaël Jacoulot, Police (2020), d’Anne Fontaine, Lux Æterna (2019), de Gaspar Noé
Un triptyque sur la révolution philippine : Berceuse sur un air de mystère, de Lav Diaz
Deux films de Jacques Rivette : Haut bas fragile (1995) et Secret défense (1998)
Un classique du père du cinéma africain : Le Mandat (1968), d’Ousmane Sembène
Les Home Movies (1964-1968), de Taylor Mead
Deux films anglais et ésotériques : Cérémonie secrète (1968), de Joseph Losey et Ne vous retournez pas (1973), de Nicolas Roeg
La rivalité Thomas Edison / George Westinghouse : The Current War (2017), de Alfonso Gomez-Rejon
A participé à ce numéro :
Emma Spadacenta

  • 6
  •  
  •  
  •  

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Achat Numéro 684 – Que Dios nos perdone de Rodrigo Sorogoyen”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑