L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critique Affiche du film Mon garçon de Christian Carion

Publié le 20 septembre, 2017 | par @avscci

0

Mon garçon de Christian Carion

Le réalisateur de Joyeux Noël et de En mai fais ce qu’il te plait a opéré un virage en épingle à cheveux. Avec Mon garçon, il tourne en effet le dos à ses films historiques et souvent sages pour nous offrir un thriller plein de testostérone. L’histoire est celle d’un homme dont l’enfant a été kidnappé et qui après un moment d’abattement se met en chasse de ceux qui ont commis le forfait. Une sorte de Taken, mais sans ses artifices. C’est Guillaume Canet qui prête ses traits à cet homme en ébullition, prêt à tout, y compris la violence la plus brutale pour retrouver son fils. Il est fort convaincant dans ce rôle dépourvu du moindre soupçon d’ironie (ce qui le change donc de ses personnages les plus récents). Pour le placer dans la situation de son personnage, Christian Carion avait choisi de ne rien lui révéler du scénario, afin qu’il découvre en temps réels les rebondissements de l’histoire. Comme le film a été tourné en six jours (un record de brièveté, à la limite de l’expérimental), le résultat est évidemment d’une force et d’une âpreté peu ordinaires. C’est sombre, c’est même glauque (on pense, et c’est un compliment) aux polars de Guillaume Nicloux), c’est relativement bref (1h 24), c’est fort…

Yves Alion

Film français de Christian Carion (2017), avec Guillaume Canet, Mélanie Laurent, Olivier de Benoist. 1h 24.

Critique en partenariat avec l’ESRA.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑