Critique Kajillionnaire de Miranda July

Publié le 1 octobre, 2020 | par @avscci

0

Kajillionnaire de Miranda July

Il y a quinze ans Miranda July décrochait la Caméra d’or à Cannes avec un premier film délicieux, Moi, toi et tous les autres. Mais la cinéaste est une artiste tout azimut, qui ne cantonne pas son talent au cinéma, ce qui explique que sa filmo ne soit pas très étoffée. Il n’empêche que ceux qui ont aimé son premier opus ne pourront pas ne pas montrer au minimum de l’affection pour ce Kajillionaire lui aussi visité par l’ange du bizarre. Non pas dans la forme, nous ne sommes pas au pays du cinéma expérimental. Mais les personnages que la cinéaste chérit sont pour le moins des extraterrestres sociaux qui nous invitent à nous poser quelques questions essentielles sur notre propre mode de vie, sur nos priorités, et à l’occasion sur une certaine déshumanisation contemporaine, corolaire de l’invasion numérique. Soit trois zozos de Los Angeles, le père, la mère et leur fille, qui vivent (ou survivent) en pratiquant quelques escroqueries le plus souvent dérisoires. Par refus d’un monde auquel il n’est pas envisageable de s’intégrer. Ils sont au départ plutôt sympathiques, mais peu à peu il devient clair que l’anticonformisme peut être également un carcan (et le film raconte aussi la libération de Fifille, qui tente d’échapper à la doxa familiale). Pétillant d’ironie, Kajillionaire a l’élégance de poser quelques questions existentielles tout en affichant une légèreté absolue. Légèreté renforcée par la mise en scène, par les dialogues, par le décor. Le film fourmille d’idées visuelles qui parfois font des clins d’œil à Tati, qui en son temps avait ausculté avec génie la pesanteur de nos villes. Les bulles psychédéliques qui sortent du mur sont un peu les cousines des protubérances des tuyaux dans Mon oncle. Comme une manifestation des dysfonctionnements d’un monde où la technologie est déifiée…

Yves Alion

Film américain de Miranda July (2020); avec Evan Rachel WoodDebra WingerRichard Jenkins. 1h44.

  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑