Critique Da 5 Blood - Frères de sang de Spike Lee

Publié le 17 septembre, 2020 | par @avscci

0

Da 5 Bloods : Frères de sang de Spike Lee

Après une longue période à éclipse, Spike Lee est de nouveau un cinéaste que l’on guette, et ce depuis la sélection cannoise de son film précédent, BlacKkKlansman. Et même si Da 5 Bloods ne connait pas de sortie en salle, le film mérite que l’on s’y arrête un moment. Un long moment, eu égard à son format. Mais les plus de deux heures et demie se justifient par la générosité (et peut-être même le trop-plein) de ce qui nous est livré. Car Da 5 Bloods est à la fois un film d’aventures, un film d’action, un film militant, truffé de moments d’émotion, et sans doute aussi une métaphore sur le devenir d’une génération. Le film nous entraine en effet dans le sillage de quatre vétérans, noirs (cela va de soi), de la guerre du Vietnam qui retournent aujourd’hui sur les lieux de leurs exploits guerriers pour retrouver à la fois la dépouille d’un ami tombé au feu et… un véritable trésor sous la forme d’une montagne de lingots d’or cachés dans la jungle. Leur avancée, on s’en doute, ne sera pas une promenade de santé, entre les souvenirs d’une jeunesse brisée par la guerre et des dangers bien contemporains… Entre Le Trésor de la Sierra Madre et Délivrance, leur quête de l’impossible en milieu hostile va bien évidemment être l’occasion pour chacun d’une vraie remise en question. La question de la guerre, qui laisse des traces qui meurtrissent est décidemment un thème qui taraude Spike Lee : Miracle à Santa Anna (en 2008) ne nous mettait-il pas en présence d’un ancien combattant qui avait perdu ses camarades pendant la campagne d’Italie au cours de la Seconde Guerre mondiale ? Da 5 Bloods n’est sans doute pas le plus grand film du signataire de Do the right thing et Malcolm X. Il faut reconnaître qu’il n’est pas exempt de quelques longueurs et de certaines hésitations entre réalisme et symbolisme. Mais l’aspect un peu foutraque de l’ensemble (on n’échappe pas à un nième hommage à Martin Luther King, ni à quelques croche-pattes à l’intention de celui qui arbore une casquette trumpiste), fait aussi partie de son ADN cinématographique. Au final, le film est quand même une (grosse) pierre supplémentaire dans une œuvre sans doute inégale mais ô combien indispensable dans le paysage cinématographique américain…

Yves Alion

Da 5 Bloods. Film américain de Spike Lee (2020), avec Chadwick Boseman, Delroy Lindo, Clark Peters, Mélanie Thierry. 2h34. Diffusé sur Netflix.

  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑