L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critique Séduis-moi si tu peux de Jonathan Levine

Publié le 15 mai, 2019 | par @avscci

0

Séduis-moi si tu peux de Jonathan Levine

Un journaliste d’investigation reconnaît un jour en la personne d’une politicienne très en vue… son ex-baby-sitter dont il était secrètement amoureux. Lorsque celle-ci décide de se lancer plus tôt que prévu dans la course à l’investiture, elle l’engage pour écrire ses discours et lui servir de conseiller occulte… Il n’y a vraiment que les Américains pour accommoder sur le mode de la comédie sentimentale un propos aussi solidement ancré dans la sphère politique. Séduis-moi si tu peux ! met en scène la première femme en lice pour devenir présidente des États-Unis, c’est-à-dire en quelque sorte une Hillary Clinton qui aurait vaincu Donald Trump. Un rôle en or pour Charlize Theron qui porte une fois de plus la culotte avec une autorité et un chic innés, face à un Seth Rogen plus grunge que jamais qui a l’avantage de garder les pieds sur terre au sein d’une équipe de campagne coupée des réalités. Moins innocents que les héros de Frank Capra, ce scribe idéaliste en possède toutefois le bon sens. Il a par ailleurs conservé ce soupçon d’innocence et cette propension à s’émerveiller qui caractérisent les incorrigibles sentimentaux. En apnée dans un marigot grouillant de piranhas, il ne se laisse pas impressionner pour autant. C’est même ce qui plaît tant à la femme de ses rêves qui a tout pour plaire mais à qui son expérience a enseigné à rester en permanence sur le qui-vive. Sauf peut-être de cet amour de jeunesse jamais concrétisé qui lui permet de retrouver ses repères. Champagne !

Jean-Philippe Guerand

Long Shot. Film américain de Jonathan Levine (2018), avec Charlize Theron, Seth Rogen, June Diane Raphael. 2h05.

  • 1
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑