L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critique midway-roland-emmerich-affiche-critique-semaine-avant-scene-cinema-2

Publié le 8 novembre, 2019 | par @avscci

0

Midway de Roland Emmerich

La bataille de Midway marqua un tournant dans la Guerre du Pacifique, permettant aux États-Unis de frapper au cœur de l’armada japonaise et de reprendre sur leur adversaire l’ascendant perdu lors du désastre de Pearl Harbor. Ce haut fait guerrier avait déjà été porté à l’écran en 1976 avec un casting quatre étoiles (Charlton Heston, Henry Fonda, Robert Mitchum, Toshiro Mifune…). La version 2019 est signée Roland Emmerich, réalisateur compétent mais qui se borne souvent à reprendre des sujets et des imageries déjà traités par d’autres cinéastes. Le contexte historique l’amène ici à se confronter au souvenir du Pearl Harbor de Michael Bay (2001), dont il reproduit de façon convenue les panoramas numériques truffés d’avions, de navires et de flammes, ainsi que ces plans en piquée où la caméra plonge du ciel à travers la mitraille en direction des porte-avions. Contrairement à Pearl Harbor, Midway n’est pas un film d’aventure romantique mais une relation relativement factuelle des événements, dans laquelle Emmerich multiplie les personnages et partant les différents points sur vue sur l’action : marins, aviateurs et sous-mariniers, gradés et simples soldats, épouses, Américains, Japonais et même Chinois (coproduction oblige) ; avec un accent intéressant mis sur le travail des services de renseignement. Parmi les nombreux protagonistes de ce grand spectacle héroïque et terriblement suranné, on croise même le plus grand des réalisateurs américains, effectivement présent sur l’île de Midway en ces premiers jours de juin 1942.

Sylvain Angiboust

Film sino-japonais de Roland Emmerich (2019), avec Ed Skrein, Woody Harrelson, Patrick Wilson, Dennis Quaid, Tadanobu Asano. 2h19.

  • 1
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑