L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critique Donne-moi des ailes de Nicolas Vanier

Publié le 9 octobre, 2019 | par @avscci

0

Donne-moi des ailes de Nicolas Vannier

Qu’il signe des documentaires, des fictions ou des films en équilibre entre les deux, Nicolas Vannier ne se départ pas de sa passion première, l’amour de la nature et la défense des équilibres environnementaux que l’homme remet fondamentalement en question. Son petit dernier, Donne-moi des ailes, est à cet égard exemplaire, qui retrace par le biais de la fiction l’épopée d’un homme, Christian Moullec, qui s’est mis en tête de sauver une espèce animale en péril, les oies naines, en leur réapprenant au volant d’un ULM les voies (aériennes) de la migration. Le sujet étant passionnant mais sans doute un rien aride, Vannier agrémente son propos en donnant vie à une famille en pleine déconfiture, qui retrouve de sa cohésion au contact de la nature et d’une cause qui la dépasse… Force est de reconnaître que le film possède un souffle et qu’il s’adresse sans forcer à un public familial large, qui ne devrait pas manquer de lui faire fête. Les images aériennes étant par ailleurs de toute beauté… Notre sentiment est de renouer avec une tradition jadis entretenue par les studios Disney, qui nous proposaient en marge des films d’animation quelques odyssées animalières bien troussées. On ne peut pas non plus ne pas penser à l’un des grands films de Carroll Ballard, qui nous a offert à la fin du siècle dernier quelques bijoux de cet acabit (c’est lui qui a signé L’Etalon noir ou Un homme parmi les loups) et dont L’Envolée sauvage, réalisé en 1994, reste l’un des plus mémorables. Dans ce film vieux de vingt-cinq ans, ce n’était pas un adolescent qui montait sur l’ULM pour guider les oiseaux, mais une jeune fille…

Yves Alion

Film français de Nicolas Vannier (2019), avec Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louius Vazquez. 1h53.

  • 1
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑