L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critique Countdown de Justin Dec

Publié le 27 novembre, 2019 | par @avscci

0

Countdown de Justin Dec

Countdown signifie compte à rebours. C’est le nom d’une application censée donner à ses utilisateurs le laps de temps qui leur reste à vivre. Certains y croient, d’autres s’en amusent. Malgré le caractère irrationnel de cet augure de l’ère numérique, la tentation est forte de découvrir cette prophétie énoncée par des héritiers geeks de Nostradamus. Countdown appartient à ce sous-genre de l’horreur qui exploite un postulat plutôt basique pour en exploiter ensuite les moindres ressources. Comme souvent dans ce cinéma destiné à favoriser une promiscuité artificielle entre ados autour d’un grand frisson partagé, ce “slasher” relativement inoffensif n’est guère plus qu’une mécanique de précision (parfois approximative) qui consiste à sacrifier des jolies filles et des garçons hâbleurs sur l’autel d’une jeunesse insolente. Schéma qui a déjà beaucoup servi par le passé et engendré des sagas horrifiques aussi lucratives que Vendredi 13, Halloween, Souviens-toi… l’été dernier, Scream ou Saw, à des degrés variables de sadisme. Se hasarder à chercher la moindre explication rationnelle à ce jeu de massacre reviendrait à rompre son charme régressif. Il faut juste l’accepter pour ce qu’il est : un spectacle suffisamment répétitif et balisé pour permettre au public visé (le cœur de cible du cinéma moderne, grosso modo en 13 et 20 ans) de communier à une grand-messe païenne au cours de laquelle sont sacrifiés des moutons de panurge qui leur ressemblent. Quitte à se réfugier dans les bras des uns et des autres, ce qui fait partie depuis longtemps des fonctions périphériques du 7è Art.

Jean-Philippe Guerand

Film américain de Justin Dec (2019), avec Elizabeth Lail, Jordan Calloway, Talitha Bateman 1h30.

  • 1
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑