L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critique

A genoux les gars d'Antoine Desrosières

A genoux les gars d’Antoine Desrosières

Publié le 20 juin, 2018 | par @avscci

Deux adolescents profitent de la crédulité d’une de leurs copines pour obtenir des faveurs sexuelles, puis la menacent de tout révéler. Antoine Desrosières s’empare d’un sujet de société central, la question du consentement, pour une comédie ... Plus


Critique

Jérico de Catalina Mesa

Jericó de Catalina Mesa

Publié le 20 juin, 2018 | par @avscci

Ce film colombien pourrait être sous-titré Les Voix de la sagesse. Sa réalisatrice y recueille les confidences de femmes d’âges et de conditions sociales variées qui professent une philosophie existentielle assez euphorisante. Le documentaire y emprunte ... Plus


Critique

How to talk to girls to parties de John Cameron Mitchell

How to talk to girls at parties de John Cameron Mitchell

Publié le 20 juin, 2018 | par @avscci

Ce nouveau long métrage de John Cameron Mitchell croise deux personnalités artistiques à la fois marquantes et fortement décalées : le cinéaste lui-même, inclassable auteur délirant américain qui tente de concrétiser les promesses foutraques de Shortbus ... Plus


Critique

Une personne avant l'aube de Jean Stéphane Sauvaire

Une prière avant l’aube de Jean-Stéphane Sauvaire

Publié le 20 juin, 2018 | par @avscci

Réalisateur du superbe Johnny Mad Dog, une fiction très proche du documentaire sur les enfants-soldats en Afrique, Jean-Stéphane Sauvaire aime visiblement un cinéma qui ne prend pas de gants (à moins que ce ne soient des ... Plus


Critique

Le cercle littéraire de Guernesey de Mike Newell

Le Cercle littéraire de Guernesey de Mike Newell

Publié le 18 juin, 2018 | par @avscci

Malgré des succès commerciaux répétés (Donnie Brasco, Quatre mariages et un enterrement, Harry Potter et la coupe de feu, Prince of Persia), l’Anglais Mike Newell, né en 1942, et auteur d’une vingtaine de longs métrages, n’est ... Plus


Critique

Désobéissance de Sebastian Lelio

Désobéissance de Sebastian Lelio

Publié le 18 juin, 2018 | par @avscci

Le premier film américain du Chilien Sebastian Lelio est une belle réussite. Ce qui n’étonnera pas vraiment ceux qui ont goûté les films précédents de ce cinéaste dont on n’a manifestement pas fini d’entendre parler. Désobéissance ... Plus


Critique

Ocean's 8 de Gary Ross

Ocean’s 8 de Gary Ross

Publié le 18 juin, 2018 | par @avscci

Depuis que Steven Soderbergh a eu l’idée de remettre au goût du jour une comédie policière des années 60, remplaçant pour la circonstance Frank Sinatra par George Clooney dans la peau du truand cool, Ocean  (8, ... Plus


Critique

Le book club de Bill Holderman

Le Book Club de Bill Holderman

Publié le 7 juin, 2018 | par @avscci

Quatre femmes mûres réunies au sein d’un club de lecture découvrent un jour un best-seller sulfureux qui va titiller leur libido : Cinquante nuances de Grey. Des mots aux actes, il n’y a qu’un pas qu’elles vont ... Plus


Critique

Una questione Privata de Paolo et Vittorio Taviani

Una questione privata de Paolo et Vittorio Taviani

Publié le 7 juin, 2018 | par @avscci

La disparition le 15 avril dernier de Vittorio Taviani est la triste fin de 64 ans d’une des plus belles collaborations de l’histoire du cinéma. Leur premier court-métrage fut consacré à la tragédie de la cathédrale ... Plus


Critique

Volontaire d'Hélène fillières - Critique semaine Avant-Scène Cinéma

Volontaire d’Hélène Fillières

Publié le 7 juin, 2018 | par @avscci

Ce second film d’Hélène Fillières derrière la caméra nous laisse rêveurs. La façon dont elle milite pour l’armée, alors que l’héroïne du film s’enrôle pour échapper (entre autres) à une mère envahissante, comédienne de son état, ... Plus


Back to Top ↑