Critique Boîte noire de Yann Gozlan

Publié le 14 septembre, 2021 | par @avscci

0

Boîte noire de Yann Gozlan

Boite noire est le quatrième long métrage de Yann Gozlan, et c’est peut dire que notre homme est passé d’un seul coup du statut de cinéaste estimable à celui de petit maître. Ce thriller prenant prétexte d’une enquête sur les raisons d’un crash aérien est haletant de bout en bout, passant au passage par pertes et profits quelques petites approximations scénaristiques. Le personnage principal en est un jeune cadre de la BEA, l’organisme chargé de déterminer les causes des accidents aériens, qui, ayant eu l’intuition que la thèse retenue concernant le crash sur lequel il enquête est un mensonge d’Etat, se bat contre vents et marées pour faire triompher la vérité. Tout cela est fort classique et se range d’une certaine manière, sur le fond, comme sur la forme, du côté de chez Verneuil, période I comme Icare et Mille milliards de dollars. Mais le film va encore plus loin que ces deux films-là dans la description de la folie qui s’est emparée de l’enquêteur dans sa traque de la vérité. Il y a presque un côté suicidaire dans sa quête d’absolu, et la paranoïa est à l’affût. Nous sommes d’autant plus sur les nerfs que son enquête consiste pour l’essentiel à interpréter des sons et des images qu’il parvient à collecter. Il rejoint au passage quelques personnages mythiques de l’histoire du cinéma, tels que le photographe de Blow up ou le détective de Conversation secrète…Ou encore l’adolescent fou d’informatique de Aux yeux du monde, le premier film de Cédric Jimenez, qui parvient à dénouer les fils d’une enquête policière sans quitter son écran d’ordinateur. Ce qui fait qu’au-delà des révélations (assez attendues) sur la dictature des intérêts financiers qui modulent le monde vient se superposer une réflexion fort bienvenue sur le numérique et la façon dont il grignote nos vies. Reste à croiser les doigts pour que ce très beau film rencontre un public large. Même s’il est à peu près certain qu’il ne sera pas acheté par les compagnies aériennes pour être montré pendant les vols…   

Yves Alion

Film français de Yann Gozlan (2020), avec Pierre Niney, André Dussolier, Lou de Laâge. 2h09.

  •  
  •  
  •  
  •  




Back to Top ↑