L’Avant-Scène Cinéma, un magazine unique !

L’Avant-Scène Cinéma a vu le jour en 1961, autant dire il y a un millénaire. Si l’équipe qui fait vivre aujourd’hui la revue n’était pas présente lors de sa naissance, elle n’en est pas moins fière de perpétuer une tradition. Car l’Avant-Scène Cinéma n’est pas une revue comme les autres. C’est la seule au monde à publier de façon aussi régulière et systématique le scénario de films, parfois des grands classiques de l’Histoire du cinéma, parfois des films plus confidentiels mais qui nous sont chers.


Critiques DVD whiplash-international-poster-damien-chazelle-actu-dvd-avant-scene-cinema-623

Publié le 13 mai, 2015 | par @avscci

0

Actu DVD mai 2015 – Whiplash de Damien Chazelle

Le jazz fonctionne sur un sens du tempo qui sied particulièrement au rythme du cinéma. Pour l’avoir compris Damien Chazelle accorde autant d’importance aux images qu’au son et surtout à la musique pour évoquer le calvaire d’un batteur en proie aux humiliations d’un professeur dont le perfectionnisme confine au sadisme pur et simple. Encadré par une première et une dernière séquences époustouflantes, Whiplash, qui n’est pas le premier mais le deuxième long métrage de son réalisateur, accomplit ce prodige de faire du neuf avec du vieux, en l’occurrence une trame narrative réduite à sa plus simple expression qu’il enrobe d’une folie jusqu’au-boutiste.

whiplash-miles-teller-damien-chazelle-actu-dvd-avant-scene-cinema-623

On perçoit mieux le sens de sa démarche en découvrant en bonus son court métrage homonyme, réalisé en 2013. Reste encore à découvrir son film précédent, Guy and Madeline on a Park Bench (2009), qui racontait déjà peu ou prou la même histoire dans le plus pur esprit du cinéma new-yorkais en liberté tel que l’illustra naguère John Cassavetes avec Shadows (1959).

Whiplash-5547.cr2

Autres suppléments, un peu brefs : des interventions du réalisateur et de ses interprètes principaux, Miles Teller et J.K. Simmons. Il faudra donc attendre une édition ultérieure pour en apprendre davantage sur la méthode de Chazelle et notamment ce sens du tempo proprement jazzy qui caractérise son style cinématographique.

Jean-Philippe Guerrand

Ad Vitam

  •  
  •  
  •  
  •  




Comments are closed.

Back to Top ↑