Couverture numéro 671-672 de l'Avant-Scène Cinéma à propos de La grande vadrouille de Gérard Oury

Achat Numéro 671-672 – La grande vadrouille de Gérard Oury

20.00 € TTC

Catégorie : .

Dossier La grande vadrouille de Gérard Oury

4. Entretien avec Gérard Oury, par Yves Alion
12. La genèse d’un film d’époque épique, par Danièle Thompson
18. Entretien avec Danièle Thompson, par Yves Alion et René Marx
24. Gérard Oury de A à Z, par Yves Alion
34. Gérard Oury, comédien
36. Quinze films avec Louis de Funès
44. L’exposition De Funès à la Cinémathèque française, par René Marx
48. Entretien avec Alain Kruger, commissaire de l’exposition, par René Marx
54. Quinze comédies sur la France occupée
62. La glose et le résultat, par Olivier Barrot
64. Revue de presse 1966-1967
68. Filmographie de Gérard Oury
71. Le film vu par Achdé
72. La fiche technique de La Grande Vadrouille
76. Découpage plan par plan rédigé par Alain Minot, dialogues et vidéogrammes
170. À propos des scènes coupées, par René Marx

L’actualité

176. Entretien avec Gabriel Le Bomin à propos de De Gaulle, par Yves Alion
184. Retour sur la carrière de Kirk Douglas, par Pierre-Simon Gutman
194. Hommage à Max von Sydow
198. Entretien avec Mehdi M. Barsaoui à propos de Un fils, par Yves Alion
204. Six coups de cœur
La Bonne Épouse, de Martin Provost, par Yves Alion
La Communion, de Jan Komasa, par René Marx
Dans un jardin qu’on dirait éternel, de Tatsushi Omori, par Jean-Philippe Guerand
Jumbo, de Zoé Wittock, par Marie-Pauline Mollaret
L’Ombre de Staline, de Agnieszka Holland, par René Marx
Oskar & Lili, de Arash T. Riahi, par Jean-Philippe Guerand
206. Hommage à Suzy Delair
208. L’actu dvd, par Yves Alion et Jean-Philippe Guerand
Le coffret Roman porno, une histoire érotique du Japon : Nuits félines à Shinjuku (1972), de Noboru Tanaka, Les Amants mouillés (1973) et L’Extase de la rose noire (1975), de Tatsumi Kumashiro, Angel Guts : Red Porno (1981), de Toshiharu Ikeda, Lady Karuizawa (1982), de Masaru Konuma, L’Aube des félines (2016), de Kazuya Shiraishi, Chaudes Gymnopédies (2016), de Isao Yukisada, À l’ombre des jeunes filles humides (2016), d’Akihiko Shiota, White Lily (2016), de Hideo Nakata, Antiporno (2016), de Sion Sono (Elephant Films)
Deux grands films du monde découverts à Cannes : Parasite (2019), de Bong Joon-ho (The Jokers) et Bacurau (2019), de Kleber Mendonça Filho (Arte Video)
Treize westerns : Le Banni (1943), de Howard Hawks et Howard Hughes (Lobster), Les Chevaliers du Texas (1949), de Ray Enright, La Chevauchée de l’honneur (1949), de Leslie Fenton, Les Rivaux du rail (1952), de Byron Haskin, Le train sifflera trois fois (1952), de Fred Zinnemann, La Femme qui faillit être lynchée (1953), d’Allan Dwan, Le Triomphe de Buffalo Bill (1953), de Jerry Hopper, Le Traquenard des sans-loi (1957), de Fred F. Sears, Violence au Kansas (1959), de Melvin Frank, Le Bourreau du Nevada (1959), de Michael Curtiz, Rio Conchos (1964), de Gordon Douglas, Willie Boy (1969), d’Abraham Polonsky (Sidonis) et Never Grow Old (2019), d’Ivan Kavanagh (ESC)
Quatre films avec John Wayne : Ouragan sur la Louisiane (1941), de Bernard Vorhaus, Sacramento (1942), de William McGann, Les Conquérants de l’or noir (1943), d’Albert S. Rogell (Sidonis) et Jet Pilot (1957), de Josef von Sternberg (BQHL)
Douze films (plus ou moins) classiques (mais toujours) hollywoodiens : Les Croisades (1935), de Cecil B. DeMille (BQHL), Casier judiciaire (1938), de Fritz Lang (ESC), Elmer Gantry, le charlatan (1960), de Richard Brooks (BQHL), Le Temps du châtiment (1961), de John Frankenheimer (Rimini), Voyage à deux (1967), de Stanley Donen (Wild Side), Che ! (1969), de Richard Fleischer (BQHL), American Graffiti (1973), de George Lucas (Rimini), Voyage au bout de l’enfer (1978), de Michael Cimino (Studio Canal), Rambo (1982), de Ted Kotcheff (Studio Canal), L’Affaire Chelsea Deardon (1986), d’Ivan Reitman (Elephant), Mississippi burning (1988), d’Alan Parker (L’Atelier d’images) et Mad Dog and Glory (1992), de John McNaughton (Elephant)
Trois curiosités américaines : La Neige en deuil (1956), d’Edward Dmytryk (ESC), Les Boucaniers (1958), d’Anthony Quinn (Sidonis) et Winter kills (1979), de William Richert (Studio Canal)
Cinq films français récents : Ceux qui travaillent (2019), d’Antoine Russbach (Condor), Ne croyez surtout pas que je hurle (2019), de Frank Beauvais (Capricci), Tu mérites un amour (2019), de Hafzia Herzi (Arte vidéo), Papicha (2019), de Mounia Meddour (Jour2fête), Adults in the room (2019), de Costa-Gavras (Wild Side)
Harry Baur est Raspoutine : La Tragédie impériale (1938), de Marcel L’Herbier (Les Documents cinématographiques)
Trois films d’André Téchiné : Souvenirs d’en France (1975), Rendez-vous (1985) et Le Lieu du crime (1986)
Deux curiosités françaises : La Route de Salina (1971), de Georges Lautner (Studio Canal) et L’Ombre des châteaux (1977), de Daniel Duval (Tamasa)
Trois films américains récents : À couteaux tirés (2019), de Rian Johnson, Midway (2019), de Roland Emmerich, Official Secrets (2019), de Gavin Hood
Deux films d’animation : J’ai perdu mon corps (2019), de Jérémy Clapin (Sony Pictures) et La Reine des neiges 2 (2019), de Jennifer Lee et Chris Buck (Disney)

  • 6
  •  
  •  
  •  

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “Achat Numéro 671-672 – La grande vadrouille de Gérard Oury”

Back to Top ↑